[Test] One Hour – Lost Asylum (Paris)

Lost Asylum

Première fois avec l'équipe de One Hour qui a bonne réputation dans le milieu. Pour l'occasion, nous sommes accompagnés de deux copains novices, pour leur faire découvrir le monde du Live Escape. One Hour ne propose qu'une seule mission pour le moment, celui de l'hôpital psychiatrique où l'objectif est de sortir de cette salle  : « Lost Asylum »

Le pitch de base : 1952, un hôpital psychiatrique vient de fermer ses portes suite à un fait divers sanglant : un patient interné depuis de nombreuses années vient d’assassiner plusieurs médecins dans des circonstances encore inexpliquées. Depuis, on ne l’a jamais revu. Le temps a passé, et les vieux murs gardent leurs secrets, les cris résonnent encore, suintent de la souffrance accumulée, et de folles rumeurs circulent… Ceux qui ont eu la curiosité de s’approcher rapportent des faits étranges. Que se passe-t-il dans ce bâtiment abandonné ?

L'avis de Madame Panda

Ce live escape révèle de bonnes surprises et une sérieuse dose de shoot d'adrénaline. Nous sommes plongés dès l'entrée dans une ambiance lourde et presque glauque d'un hôpital psychiatrique, aidés par les éclairages des néons vacillants et les sons envoyés régulièrement à nos oreilles. La décoration est là encore réussie, nous sommes immergés dans l'univers. Le Game master a fait en sorte de nous faire douter de tout et de tout le monde dès le départ. Bref, tout est mis en oeuvre pour vous faire péter les plombs, dont des interactions flippantes que je vous laisserai découvrir... Les énigmes quant à elles font fumer votre matière grise mais restent logiques, et suivent l'intrigue de façon naturelle. Rien de tiré par les cheveux comme dans d'autres Escapes Game.

En bref, une de mes salles préférées depuis le début de nos aventures de Live Escape, de par l'ambiance, les interactions, l'histoire et les énigmes. Et tout ça pour un des tarifs les plus intéressants du marché : 20 euros / personne. Je vous la recommande vraiment !

L'avis de Monsieur Panda

Rien que l'idée d'aller dans un hôpital psychiatrique me donne des frissons. Le Game Master nous explique le scénario assez fou et divise notre équipe. Une fois qu'on est tous réunis dans la salle, on nous fait comprendre qu'il faut se méfier de ce qu'on peut voir mais aussi de nos propres équipiers ! Le ton est donné, les suspicions naissent et on se met à douter des uns et des autres. Bref, ce Game Master a mis un ingrédient de plus dans le monde de l'escape game en réussissant à nous retourner bien comme il faut le cerveau. Bien joué !

Le décor est fidèle à un hôpital des années 50 et on est vite immergés. Les murs, le mobilier, les objets, tout est vraiment fidèle et hallucinant. Même l'écran où figure le chronomètre est un vieux téléviseur de l'époque. Le scénario est vraiment crédible et les énigmes s'enchaînent de façon logique. Tout ça, entre-coupé de moments d'angoisse créés par notre Game Master qui interagit "physiquement" avec nous, pour nous faire bien peur. Après, je ne voudrais pas trop vous en dire mais allez-y si ! Un bon Escape Game avec un aspect psychologique en plus et où votre compteur de trouille-o-mètre va faire des bons. Bref, un bon moment passé chez eux ! Cette salle rentre dans mon top 3.

Résultat de Lost Asylum

Défi réussi !

57 minutes et 34 secondes

En résumé...

On aime : la décoration et la bande son nous plongeant totalement dans l'univers d'un hôpital psychiatrique, les énigmes, l'accueil, le prix

On aime moins : dommage qu'il n'y ait qu'une seule salle, mais One Hour réfléchit à l'ouverture de nouvelles salles.

Infos :

  • Ouvert : Tous les jours de 10h à minuit.
  • Prix : 18€ à 30€
  • Adresse : 24 rue Emile Lepeu,75011 Paris
  • Site web : www.one-hour.fr

Jay c’est le panda geek qui s’est fait attrapé par une autre espèce : LA fille. Donc depuis, le monde merveilleux de Pandee vous ouvre ses portes et on y raconte un tas de trucs. C’est même parfois intéressant !

Laisser un commentaire