Et maintenant : « Tous en scène ! »

Tous en scène

Aujourd’hui, il fait moche, il pleut et MiniMoi tourne en boucle dans la chambre. Alors direction une petite sortie au cinéma, après tout on ne pouvait passer à côté du dernier film d’animation « Tous en scène« . Et puis il me fallait bien une excuse pour aller le voir.

Le Pitch de Tous en scène

Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions: une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi: Une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 marcassins, un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu’à échapper à sa famille, et une porc épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l’égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l’opportunité qui pourra changer leur vie à jamais.

Alors on chante ?

Forcément dans un film où il y a beaucoup de musiques qu’on pourrait croire à un hommage de The Voice version animaux, on ne peut qu’être entrainé par la bande son qui est certainement l’atout de ce film. Certes, des titres entendus à s’en rendre malade et non des titres originaux pour ce film mais magnifiquement interprété. Cela sauve d’ailleurs la BO. Tiens, je crois que la performance vient aussi du fait que dans la version original, ce sont les acteurs eux-mêmes qui se mettent au chant, belle performance donc !

Le scénario du film n’a rien d’exceptionnel et reste très linéaire mais on vit à travers chacun des personnages dont certains sont vraiment attachants. Chacun à en effet son histoire, sa vie, sa personnalité et surtout son identité vocale !

Alors oui pour ce film, aussi bien pour les grands que les petits ! D’ailleurs MiniMoi m’en parle encore… Espérons qu’il ne se mette pas à courir les castings.

Jay c'est le panda geek qui s'est fait attrapé par une autre espèce : LA fille. Donc depuis, le monde merveilleux de Pandee vous ouvre ses portes et on y raconte un tas de trucs. C'est même parfois intéressant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.